« AMPHITRYON »

Article posté le 14 décembre 1971

« AMPHITRYON »

« AMPHITRYON »
Comédie musicale, texte parlé traduit de l’Amphitryon de Plaute, par le professeur A. Ernout et les étudiants du « Groupe de Théâtre Antique » de la Faculté des Lettres de Paris ; musique de scène et deux passages chantés composés par M. E.

1936, op. 29

Partition publiée en 2012 par les Presses Universitaires de Paris Sorbonne (PUPS), sous la direction de Sylvie Douche : on peut demander à Sylvie Douche par Internet les parties séparées – si on désire exécuter l’œuvre.

Il existe un « arrangement pour le concert » avec un texte de liaison dû à Jacques Chailley

Projets à suivre…

Code SACEM : 6035500601 / 611

Détail des éléments musicaux dus à M. E. :

Prélude
Canticum de Sosie
Mélodrame de Sosie (récit de la bataille) – Interlude –
Canticum d’Alcmène
Mélodrame de Jupiter
Postlude

Effectif vocal: 1 ténor (Sosie);
1 soprano (Alcmène)

Effectif orchestral :
2 hautbois, 2 clarinettes en la, 2 bassons,
1 cor en fa, 2 trompettes, timbales,
1 harpe; 1 contrebasse.

Durée de l’ensemble de l’œuvre sur scène :
environ 1 heure 45′

« L’arrangement pour le concert » exige, en plus de l’effectif vocal indiqué plus haut, un rôle de récitant pour le texte de liaison, tenu par Mercure.

Durée de l' »arrangement pour le concert » :
de 19 à 20′ (décomposée en 12′ 10″ – 12′ 50″ pour la musique vocale et orchestrale et de 7′ pour le texte de liaison parlé.

Le 20 février 1937, créé sur scène à Paris, au Grand Amphithéâtre de l’Institut d’Art et d’Archéologie, par les étudiants du « Groupe théâtral antique de la Sorbonne », sous la direction musicale de Jacques Chailley, avec Irène Joachim dans le rôle d’Alcmène et Malvasio dans celui de Sosie; mise en scène de Maurice Jacquemont; décors et costumes de Jean Bazaine.

Depuis, plus de 15 représentations théâtrales à Paris, dans les grandes villes de province et à l’étranger, en particulier:

Le 13 juin 1942, au Théâtre National Populaire (Palais de Chaillot, avec l’Orchestre de la Société des Instruments à vent, direction Jacques Chailley.

Le 3 mai 1945, au Théâtre National de l’Odéon, avec le même orchestre, même direction et comme chanteurs: Noémie Pérugia et Bernard Demigny.

« L’arrangement pour le concert » (signalé ci-contre) a été exécuté :

En 1ère audition publique, le 28 décembre 1941, par l’Orchestre de la Société des Instruments à vent, à la Salle du Conservatoire, direction Jacques Chailley. Rôles: le récitant (Mercure): Jean-Louis Barrault – Sosie: Jacques Jansen – Alcmène: J. Barré.

Par la Radiodiffusion Française, au cours d’une émission destinée aux Amériques, en 1952.

En public, à l’Institut d’Art et d’Archéologie de la Sorbonne, le 5 décembre 1959, au cours d’un hommage de l’Université de Paris et de la RTF à Maurice Emmanuel. Chef d’orchestre: Pierre Capdevielle – le récitant (Mercure) : Jacques Chailley – Sosie : Louis-Jacques Rondeleux – Alcmène : Claudine Verneuil.
Allocutions par René Dumesnil et Jacques Chailley.

A l’Auditorium du Théâtre des Arlucs de Cannes, direction Philippe Bender, le 19 avril 2012.