LE POÈME DU RHÔNE

Article posté le 15 décembre 1970

LE POÈME DU RHÔNE

LE POÈME DU RHÔNE,
Poème symphonique inspiré de « Lou Pouèmo dóu Rose » de Frédéric Mistral

1938 – Op. 30 –

Orchestré par Marguerite Béclard d’Harcourt

Pas édité, en dépôt chez Salabert (2012)

CD NAXOS Patrimoine, 1993, avec l’Orchestre Philharmonique de Rhénanie-Palatinat, dir. Gilles Nopre

Code SACEM : 8201752311

3 mouvements :

Très modéré – Allant – Sans traîner

Environ 15′

1 petite flûte, 2 grandes flûtes,
2 hautbois, 1 cor anglais,
2 clarinettes, 2 bassons,
4 cors, 3 trompettes,
3 trombones, 1 tuba,
timbales, batterie (cymbales, grosse caisse, tambour, tam-tam, cloches, woodblock) (2 instrumentistes),
1 harpe;
12 violons I, 12 violons II,
10 altos, 10 celli, 8 contrebasses

1ère audition, par la Société des Concerts du Conservatoire, direction Charles Münch, mars 1943.

2e audition, à l’Eglise Saint-Pierre de Bar-sur-Aube, par l’orchestre de Dijon, direction Amable Massis, pour le centenaire de la naissance de M. E., en mai 1963.

Autres exécutions :
Espagne, Pays-Bas, Belgique, en 2002
Allemagne, Espagne, en 2003