PROLOGUE de PROMETHEE ENCHAINE

PROLOGUE de PROMETHEE ENCHAINE

1916, fait partie de l’op. 16 –
Non publié
Il existe une transcription pour l’orchestre harmono-symphonique de la Garde Républicaine

I. – Tranquillo molto
II. – Allegro leggiero e giocoso
III – Adagio
IV – Allegro molto

3 flûtes,
2 hautbois,
1 cor anglais,
2 clarinettes,
1 clarinette basse,
3 bassons,
1 contrebasson,
4 cors,
4 trompettes,
3 trombones,
1 trombone basse,
1 tuba,
timbales,
batterie ;
18 violons I,
16 violons II,
14 altos,
12 celli,
10 contrebasses

7′

1ère audition à l’état isolé, chez Lamoureux, direction Paul Paray, le 8 février 1925.

Depuis, 8 exécutions publiques sous les directions de Armand Ferté, Dieppe, 1926,
– Gabriel Pierné, Concerts Colonne, 1927,
– Philippe Gaubert, Société des Concerts, 1931,
– Gaston Poulet, 1931,
– Cdt Pierre Dupont, Musique de la Garde Républicaine, au Jardin du Luxembourg, Paris,
– E. Bozza, 1941.

RF

« PROMÉTHÉE ENCHAÎNÉ »

« PROMÉTHÉE ENCHAÎNÉ »,
tragédie lyrique en trois actes ; traduction abrégée du « Prométhée Enchaîné » d’Eschyle par M. E.

1916 – 1917 – 1918 ; op. 16

Partition non publiée

Manuscrit dans les archives familiales
Matériel d’orchestre en dépôt à Radio-France
Partition pour piano et chant (archives familiales)

« PROMÉTHÉE ENCHAÎNÉ » : projets à suivre…

Code SACEM : 6737898001

Acte I: 24′
(dont 7′ pour la Scène 1 = Prologue)

Acte II: 22′

Acte III: 10-12′

Durée totale :
1) au concert : 1 heure (approximativement)
2) sur scène : 1 heure 15′ (probablement)

Rôles:
1 ténor (Prométhée)
1 basse (Hermès)
1 soprano (Io)
1 trio de chanteuses :
– 1 soprano (le coryphée)
– 1 mezzo (la parastate I)
– 1 contralto (la parastate II)
(ce sont 3 Océanides détachées du grand chœur des Océanides).

Effectif choral : 50 femmes (les Océanides).

Effectif orchestral :
3 flûtes, 2 hautbois, 1 cor anglais,
2 clarinettes, 1 clarinette basse,
3 bassons, 1 contrebasson,
4 cors, 4 trompettes,
3 trombones, 1 trombone basse, 1 tuba, timbales, batterie (2 exécutants), 1 célesta,
4 harpes; 18 (ou 16) violons I, 16 violons II,
14 ou 12 altos, 10 celli, 12 ou 10 contrebasses

(► Madame Maurice Emmanuel)

Audition du 1er acte le 23 mars 1919 à la Salle Gaveau par l’Orchestre de l’Association des Concerts Colonne-Lamoureux. Direction : Camille Chevillard ; Prométhée : Laffitte ; les Océanides : Jane Laval, Myrrhis et Frézier.

1ère audition radiodiffusée du 1er acte, à Radio-Paris, sous la direction de Manuel Rosenthal ; interprètes : Jean Planel, Mmes Germaine Cernay, Lise Daniels et Branèze, au printemps 1939.

Audition privée : chez Elisabeth Depaux-Dumesnil, 9, avenue de la Gde-Armée, Paris 16e, lundi 16 mars 1959.

Audition privée sur invitation de l’œuvre entière, dans sa réduction pour le piano, au Conservatoire National de Musique de Paris, salle Berlioz (« où M. E. faisait sa classe d’histoire »), sous la présidence de Raymond Loucheur (directeur du CNSP), avec une présentation de Fred Goldbeck ; pianistes : C. Loirat et A. M. Bouhan-Hardy ; chanteurs : Pierre Dizin (Prométhée), Yvon Le Marc’Hadour (Hermès), Madalen Liermann Le Marc’Hadour (Io), Mmes Liermann Le Marc’Hadour, Codinaz et Micheline Grancher (trio d’Océanides); Chorale des JMF dirigée par Louis Martini (grand Chœur des Océanides), le 21 mai 1959.

1ère audition publique de l’œuvre entière, au Grand Théâtre des Champs-Elysées, avec une présentation de Fred Goldbeck; par l’Orchestre Radio-Symphonique et les Chœurs de la RTF, direction Eugène Bigot et René Alix. Chanteurs : Jean Mollien (Prométhée), Yvon Le Marc’Hadour (Hermès), Geneviève Moizan (Io), Mmes Le Marc’Hadour, Micheline Grancher et Codinaz (trio d’Océanides) ; chœurs de la RTF (troupe des Océanides, lundi 23 novembre 1959.
Radiodiffusion de l’enregistrement du 23 novembre 1959, au Grand Théâtre des Champs-Elysées, sur France III, le 27 novembre 1959, à 20h00.