Commandez les DVD Maurice Emmanuel chez ABB Reportages

Article posté le 10 mars 2015
DanslarésonanceME mini

Commandez les DVD Maurice Emmanuel chez ABB Reportages

Après la sortie en 2013 du DVD musical « La Rumeur du Monde », le documentaire « Dans la résonance de Maurice Emmanuel », toujours écrit et réalisé par Anne Bramard-Blagny et Julia Blagny, est désormais disponible en souscription.

Dans la résonance ME grand

Nourri de très nombreuses captations réalisées à Dijon, Paris et Naples, ce DVD de 56 minutes retrace le parcours du compositeur à travers les décennies et met en lumière son héritage bien vivant auprès de ses élèves et des générations actuelles. Le point de vue de spécialistes tels Christophe Corbier ou Harry Halbreich apporte un éclairage sur les motivations artistiques de Maurice Emmanuel et sa vision de l’art de composer le son.

Le documentaire et le DVD musical sont disponibles dès maintenant dans la boutique en ligne d’ABB Reportages [Cliquez ici].

ou via le bon de souscription/commande à imprimer

Télécharger le bon de commande/souscription>

« Voilà un hommage à un musicien français, compositeur et musicologue, injustement oublié de l‘Histoire, alors qu’il a dans l’évolution de la musique du XXe siècle, un rôle important tenant à plusieurs facteurs.
Tout d’abord, parce qu’il a remis en question l’enseignement conventionnel du Conservatoire de Paris, et qu’il a été l’un des premiers à l’avoir fait avec autant de véhémence, luttant contre ce qu’il avait nommé le tyran Ut, pour prôner les richesses modales, trésors enfouis, rumeur du monde.
Ensuite, parce qu’il a su retrouver les airs populaires, très proches de ceux de l’antiquité grecque ou des musiques franco-flamandes, « richesses en sommeil », et en nourrir ses compositions pleines de verve et de vigueur.
Aussi, parce que loin de vouloir faire table rase du passé, il a révéré les grands maîtres : Bach, Mozart, Beethoven, Wagner…
Et surtout parce que, ayant réussi à concilier tradition et innovation, il ne s’est pas éloigné des chemins difficiles dans lesquels il s’était engagé, voies redécouvertes plus tard par les plus grands musiciens contemporains.
Il plaidait pour Debussy, son contemporain et condisciple, contre Saint-Saëns qu’il admirait pourtant profondément.. Olivier Messiaen était son élève, Henri Dutilleux, aussi.
Maurice Emmanuel méritait une tribune. Et il est temps qu’elle lui soit donnée. »